Top Ad unit 728 × 90

Récemment mis à jour

recentposts
lkkkkk

Léonard She Okitundu : "Pour la majorité, le candidat Katumbi est un poids mouche"

Léonard She Okitundu : "Pour la majorité, le candidat Katumbi est un poids mouche"

Léonard She Okitundu : "Pour la majorité, le candidat Katumbi est un poids mouche" Reviewed by John Image tv live on 15:23 Rating: 5

1 commentaire:

  1. Beni
    Qui a entendu les cris des habitants de Béni
    Que lui font pousser des oppresseurs
    Ils tirent la sonnette d’alarme
    Dans ce moment fatidique
    Ils crient comme des Putois
    Y a-t-il quelqu’un pour crier haro ?
    Les rebelles réclament leurs têtes à cor et à cri
    Ils sont décapités comme le cousin du fils de l’homme
    Même sort que Jean Baptiste sur le plateau d’Hérodias
    Oh Congolais de la diaspora
    Prête l'oreille a nos cris de détresse
    Et ne te chaparde pas à nos oraisons!
    Nous passons la nuit à la belle étoile
    Le vent hivernal de Ruwenzori frappe sur nos corps
    Dépourvue des couvertures
    Pas même un foulard pour se couvrir pendant les périodes de l’hiver de nos souffrances
    Des croutes de glace de désastre couvrent nos cases
    Comme un sans domicile fixe
    Des demandeurs d’asile sur notre propre terre
    Dans la nuit de nos calamités

    nous errons çà et là
    Comme un coq sur un arbre dépourvu de fruit
    La machette de l’ennemi est imbibée du sang des innocents
    Des tètes décapitées trainent dans nos rues

    ils nous poursuivent avec grincement de dent

    Les rebelles font la terreur
    Les frayeurs de la mort nous surprennent comme un poisson dans un filet
    Personne pour nous débarrasser

    Nous sommes traumatisés par ces exécutions macabres
    La crainte et l'épouvante nous assaillent
    Nous sommes enveloppés par la convulsion de la terreur
    Les vampires diurnes circulent librement
    Sans être inquiétés
    Habitués à éliminer les angéliques
    Comme des brochettes de la chair humaine
    Des bébés étendus a même le sol comme des larves de papillons
    Dépourvus de vies
    La race aborigène est tuée
    À coups de machettes, de marteaux, de couteaux
    Frappes à coups de haches
    Des têtes coupées comme des chèvres
    Le sang coule à flot sur notre territoire
    La terre est couverte d’un tapis rouge de sang
    Nous voulons respirer l’air pur
    D’une paix durable

    © Bienvenue Pungi

    RépondreSupprimer

All Rights Reserved by JOHN IMAGE TV © 2014 - 2015
Sangoyacongo siteweb, Designed by Basangoyacongo

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.